L’inhumation d’une urne funéraire biodégradable dans la terre peut-elle être assimilée à une dispersion de cendres ? (Réponse SAI)

Le guide de recommandations relatif aux urnes funéraires et aux sites cinéraires élaboré par la direction générale des collectivités locales (DGCL) indique p.12 qu’« Une urne biodégradable est une urne qui peut être utilisée pour une dispersion en pleine nature (y compris pour une dispersion ou une immersion en mer, rivière ou plan d’eau non navigables) ou une inhumation en pleine terre. […] L’enfouissement d’une urne biodégradable en pleine terre peut être assimilé à une dispersion de cendres. Elle n’a pas vocation à donner lieu à une exhumation. Elle doit être réalisée en pleine nature ou dans un jardin du souvenir et doit être distinguée de l’inhumation d’une urne qui pourrait être amenée à être exhumée. »